Les UE de Culture Générale (Licence 2)

Les UE de culture générale

HLBIG404 : Plaisir et addiction

Responsable : Aurélie Célerier aurelie.celerier@umontpellier.fr
Volume horaire : CM : 13.5 heures ; TD : 12 heures
Contenu de l’UE :
Introduction : Concepts philosophiques autour du plaisir, Aspects évolutifs plaisir/douleur, Histoire drogues, Définitions diverses (sevrage, rechute, dépendance, tolérance), Notion de niveaux d’intégration.
Bases neuroanatomiques et neuropharmacologiques du plaisir, de la motivation, de l’aversion et de l’addiction : Bases, Système récompense, Synapse, Dopamine
Plaisir/ douleur : Exemples du toucher douloureux et du plaisir sexuel
Addiction = Produits X Individu X Environnement :
Produits : Mecas d’actions, effets, pouvoir toxicomanogène, voies d’administration, statut social du produit, Etat chimique
Individu : Facteurs de vulnérabilité individuels : Génétique, trait de personnalité, sexe, âge Histoire individu : mémoire, évènements périnataux
Environnement : stress, Famille, facteurs culturels et sociaux…
Addictions sans drogues
Traitements, prises en charge, coût

HLBIG405 : Coeur et sport

Responsable : Jean-Yves Le Guennec , Marie Demion
– Introduction à la physiologie du sport et de l’exercice
– Comment fonctionne le cœur et à quoi sert-il ?
– Adaptations physiologiques à l’exercice.

HLBIG407 : Génétique et Evolution de l’Homme

Responsable : Pascale Perrin ( pascale.perrin@univ-montp2.fr)
Volume horaire : CM : 15 heures ; TD : 4 heures : TP : 6 heures
Contenu de l’UE :
L’objectif de ce module est,  par des éclairages différents, d’aborder l’évolution humaine et les grandes migrations humaines à travers le prisme des données moléculaires et génétiques, anthropologiques, des données médicales et paléoanthropologiques. Les trois axes principaux de cette UE sont :
•    paléoanthropologie : les enseignements de l’anthropologie biologique et génétique sur l’origine de l’homme (les différentes hypothèses sur l’origine de la lignée humaine). Influence des facteurs climatiques et environnementaux.
•    génétique et histoire de l’humanité : le polymorphisme et certaines mutations responsables de maladies génétiques dont le mode de transmission est connu, observés dans les populations modernes permettent de construire des hypothèses sur les mouvements de populations historiques voire préhistoriques (migrations, expansions des populations, goulots d’étranglement, adaptations aux différents milieux de vie, avantages sélectifs). Nous verrons, également, comment l’analyse d’ADN ancien nous apporte des clefs supplémentaires pour appréhender l’émergence de l’homme moderne
•    génome humain : génomique structurale et fonctionnelle, notions de polymorphismes (entre individus au sein d’une même population et entre populations ; conséquences en génomique fonctionnelle – physiologie normale et maladies génétiques – chez l’homme…) ; conséquences de la consanguinité ; connaissance du génome et médecine prédictive : intérêt et problèmes d’éthique.
Les TD permettront d’illustrer le cours sur des exemples de données concrètes.
Les TP porteront sur les primates : origine, histoire et diversité ainsi que sur les Homininés et leurs industries.

Evaluation :
Le contrôle de connaissances, se fera sous la forme d’une note de contrôle continu incluant en particulier un court mémoire suivi d’une présentation orale  portant sur un sujet choisi par le trinôme ou proposé par les enseignants (voir ci-dessous). Cette note de contrôle continu comptera pour 50% de la note. Un contrôle sur les notions essentielles acquises en cours est également prévu, dont la note comptera pour les 50% restants.
Un travail personnel portant sur un thème se rapportant au sujet du module (présentation d’une maladie génétique ou à composante génétique, recherches effectuées sur cette maladie pour en élucider la cause, étude d’un polymorphisme humain, d’un site de fouilles, d’une espèce fossile…) sera donc demandé. Il fera l’objet d’un mémoire écrit synthétique (10 pages maximum, figures comprises) noté ainsi que d’une présentation orale, également notée.

HLCHG401 : Chimie science magique synthèse de matériaux à propriétés remarquable

Responsable : Jean-Sébastien Filhol ( filhol@univ-montp2.fr )

Chimie science magique permet sans aucun prérequis en chimie nécessaire de faire des matériaux à propriétés magiques. Nous synthétiserons des supraconducteurs qui volent par grand froid, des ferrofluides qui oublient de couler vers le bas et se prennent pour des hérissons, des phosphorescents qui brillent dans le noir, des pierres précieuses comme des opales  et nouveauté cette année des saphirs de toutes les couleurs. Ces expériences sont souvent uniques en France.
Site internet: http://www.chimiemagique.fr
Chimie magique a pour but de montrer que la haute technologie est en fait facilement accessible même pour les étudiants de premières années d’université chimistes ou non. En plus d’accéder à des expériences uniques, les étudiants apprennent la manipulation des produits chimiques en sécurité, à présenter leur travaux mais aussi à utiliser leur imagination pour trouver de nouvelles synthèses.

HLBIG406 : Initiation à la cétologie

Responsable : aurelie.celerier@univ-montp2.fr
Cette UE porte sur l’étude des mammifères marins (siréniens, pinnipèdes et cétacés).
Thématiques abordées : Écologie, Adaptations, Comportements, Histoire Évolutive, Menaces et Conservation, Histoire des relations avec l’Homme….

HLPHG401 : Planètes et exobiologie

Responsable : Gérard Jasniewicz ( gerard.jasniewicz@umontpellier.fr)
A contacter pour avoir des informations

HLSEG401 : Initiation à la conduite de projets de développement durable

Responsable : Olivier Thaler
Description
Le développement durable amène à une nouvelle manière de penser et d’agir pour le développement de l’humanité, depuis le Grenelle de l’Environnement, il constitue un cadre de référence pour les politiques publiques, les activités économiques et l’action sociale. Pour nos futurs diplômés, c’est donc un bagage de culture professionnel indispensable.
La gestion de projets est une compétence professionnelle transversale à tous les métiers de niveau technicien supérieur, ingénieur et doctoral. C’est un ensemble de méthodes et outils permettant de concevoir, mettre en œuvre et évaluer une action ou un projet dans un contexte professionnel.
Cette UE permet aux étudiants d’acquérir les bases de la gestion de projet appliquée à la mise en place d’un développement durable, c’est donc une UE « double compétence » ! L’enseignement est essentiellement pratique puisque sous la forme d’un projet étudiant en autonomie.
L’Université de Montpellier, au travers de son programme de développement durable, Agenda21, s’est fixé l’objectif de former ses étudiants à leurs métiers en intégrant la pluridisciplinarité et la transversalité comme des compétences indispensables à des pratiques professionnelles adaptées au 21ème siècle.
Cette UE est proposée transversalement à l’ensemble des parcours de la FdS, toutes disciplines et niveaux confondus. Elle est portée par le département DESciRE. C’est un enseignement de culture générale pour étudiants en sciences.
Objectifs
Acquérir les bases scientifiques des enjeux du développement durable (climat, biodiversité, ressources, énergie, pollution, développement, etc.) quel que soit son niveau de formation (Licence, Master, Doctorat) et quel que soit son domaine d’étude.
Mettre en œuvre des méthodes, des outils de gestion de projet en s’appuyant sur la connaissance des principaux acteurs du développement durable aux échelles mondiale, européenne, nationale et locale, au travers d’un projet-action pour le développement durable.
Organisation
L’enseignement proposé comprend un cours magistral et la conduite d’un projet étudiant.
Cours (6h):
– Histoire et concepts du développement durable: du rapport de Rome (1972) jusqu’au Grenelle de l’Environnement (2008)
– Les méthodes et outils du développement durable: diagnostic partagé, concertation, Agenda 21, ISO26000, empreinte écologique, etc.
– Les bases méthodologiques de la gestion de projet appliquées à une action de développement durable.
Projet étudiant (20 h, environ):
Mise en œuvre d’une action de développement durable, au sein ou en relation avec l’enseignement universitaire, qui intègre des dimensions sociales, économiques, environnementales et éducatives en s’appuyant sur une démarche scientifique. Sous forme d’un projet étudiant, a priori entre deux et quatre étudiants, conduit sous la supervision d’un tuteur pédagogique. Les étudiants disposent d’un créneau horaire minimum par semaine de 3h, les mardi et jeudi en fin d’après-midi.
Mise en œuvre
Format cours magistral : les supports et documents pédagogiques seront donnés aux étudiants sous format électronique.
Projet : les étudiants disposent d’un ENT spécifique « Projet étudiant» pour organiser et gérer leur travail.
Modalité de contrôle des connaissances : 100% contrôle continu
– Les éléments de savoir transmis en cours magistral sont évalués par un QCM (20% note finale)
– Un rapport d’activités en 12 pages (40% note finale)
– Une présentation orale du projet/action sur la base d’un poster A2 (40% note finale)

HLSEG404 : Initiation à la méditation dans une démarche éthique

Responsable :Hélène Hagège
Introduction :

Agir éthiquement implique d’être capable de prendre en compte ses propres besoins et aussi ceux des autres : d’agir et de communiquer de manière juste et bénéfique, tout en prenant soin de soi, de l’autre et de l’environnement. Or le stress, les soucis, les émotions et les pensées empêchent parfois d’être attentif à soi-même et aux autres : ils ont tendance à nous enfermer dans des fonctionnements limitants et à générer des désagréments inutiles, nous coupant ainsi de soi-même, des autres et de l’environnement. Ceux-ci nous empêchent donc souvent d’avoir une action, une parole et des pensées justes et authentiques.

Description :

Dans ce module, nous allons apprendre à développer une qualité de présence et d’écoute, à se sentir plus relié à soi-même, aux autres et à l’environnement. Cela permettra de générer un fonctionnement plus harmonieux et pacifique. Pour ce faire, nous aborderons différentes techniques de méditation et nous y entrainerons. En parallèle, nous essaierons de comprendre d’où viennent nos limites à agir et à communiquer éthiquement, et comment les dépasser, en expliquant les fonctionnements émotionnel et mental.

Ici, nous appelons « méditation » un ensemble de pratiques laïques qui consistent en des entraînements de la conscience à se focaliser sur l’instant présent. Par exemple on peut porter son attention, instant après instant, sur les sensations corporelles qui accompagnent la respiration, en observant de manière neutre les perceptions. Ou alors, on peut fixer son attention sur une forme visualisée intérieurement et tenter de se concentrer dessus pendant quelques minutes. La diversité des techniques abordées permettra à chacun de trouver une approche qui lui convient au mieux. Toutes les pratiques seront encadrées et guidées pas à pas. Nous avancerons au rythme du groupe, tranquillement.

Évaluation :
Les « performances méditatives », s’il en est, ne peuvent pas être évaluées directement. Aussi l’évaluation du module se fera surtout par celle de l’assiduité de présence. En plus, dans le contrôle continu, un petit compte-rendu de ce qui a été appris lors du module sera également demandé.
Planning :

Chaque créneau horaire de cours (6x3h + une journée de pratique) sera constitué de courtes sessions de méditations (5 à 10 min, puis des sessions plus longues vers la fin du module), entrecoupées d’enseignements et de discussions sur vos expériences.

Note :

Si le nombre d’inscrits permet de constituer 2 groupes de TP, nous tirerons au sort, les membres constituant chaque groupe. Ceci permettra de réaliser une petite expérience scientifique à laquelle vous participerez si vous le voulez. La participation à cette expérience est totalement indépendante de l’évaluation du module.

HLSEG403 : Sciences et auto-défense intellectuelle

Responsable : Guillemette Reviron ( reviron@cortecs.org)

Présentation de l’UE
Disparitions dans le triangle de Bermudes, guérisons miraculeuses, influence de la lune sur les naissances, rêves prémonitoires, barreurs de feu, combustions humaines « spontanées », voyance, etc : contrairement à ce que l’on pourrait croire, non seulement ces phénomènes étranges, bizarres, extra-ordinaires ne sont pas exclus du champ d’investigation des sciences mais les outils de la démarche scientifique sont en fait nécessaires pour en vérifier les fondements. Que prétend la « théorie » ? Comment est-elle née ? Mon expérience et mes perceptions sensorielles permettent-elles de valider ou d’infirmer une affirmation ? Quelle est la pertinence des preuves apportées ? Comment détecter un phénomène extra-ordinaire ? Comment trier des hypothèses ? Ce cours propose dans un premier temps de présenter des outils simples pour appréhender les phénomènes dits étranges, paranormaux ou mystérieux.

Nous verrons ensuite comment ces outils permettent d’aborder sur un ton doux des sujets aussi variés que l’analyse de discours, les médecines dites alternatives, les mécanismes des dérives sectaires, les discriminations, l’analyse des médias, le dévoiement des sciences au service d’une idéologie, l’analyse de théories controversées etc.

Outre l’aspect stimulant des sujets abordés, le but ultime de ce cours est de présenter une mallette d’outils d’auto-défense intellectuelle, illustrés par de nombreux exemples tirés des médias, pour que chacun puisse faire ses choix en connaissance de cause, sache rechercher et trier des informations et puisse se prémunir des techniques d’influence et de manipulation.
Évaluation
Les étudiants réinvestiront leurs connaissances en construisant une enquête scientifique et un protocole expérimental sur une hypothèse controversée de leur choix (voir les sujets traités les années précédentes ici) qu’ils présenteront en fin de semestre
Exemples de sujets traités pendant l’année 2012-2013
•    Peut-on être voyant sans don ?
•    Agriculture biologique et agriculture conventionnelle : idées reçues et arguments avérés, qu’en est-il exactement ?
•    Analyse d’une théorie conspirationniste : « les Hommes ne sont pas allés sur la lune »
•    Les différences d’aptitudes entre les Hommes et les Femmes existent-elles ?
•    Sur quels mécanismes repose l’hypnose de spectacle ?
Créneaux horaires – 2h le mardi de 16h45 à 18h45 + 2h le jeudi de 16h45 à 18h45 sur 6 semaines.
Enquête sur temps personnel

Présentation de l’enseignante
Guillemette Reviron, docteure en mathématiques fondamentales (2005), est membre co-fondatrice du Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique et Sciences (Cortecs) qui s’est fixé pour objectif de développer et d’enseigner les outils de la pensée critique. Cette UE s’ouvre à Montpellier dans la continuité de l’UE Zététique et auto-défense intellectuelle créée par Richard Monvoisin à l’Université de Grenoble 1 dès la rentrée de 2005 à l’attention des étudiants de L1 et L2.

Objectifs
•    Acquérir des outils critiques simples permettant de construire rationnellement ses choix en connaissance de cause.
•    Connaître les limites du témoignage et de son expérience personnelle pour la construction d’une connaissance
•    S’approprier la démarche scientifique pour trouver de l’information contradictoire, tester et valider/réfuter une hypothèse
•    Savoir relever les biais de raisonnement principaux et les rhétoriques fallacieuses
•    Repérer les méthodes d’influence et de manipulation

HLSTG401 : Introduction à l'océanographie

Responsable : Ilham Bentaleb
Pourquoi étudier les océans?
• Les océans représentent plus de 70% de la surface de la planète. Le rôle des océans
dans la régulation du climat est fondamental.
• Des ressources marines très importantes mais beaucoup d’espèces végétales et
animales en danger .
Cette année nous travaillerons sur le thème de la Méditerranée.
–    comprendre ce qu’est l’océanographie
– quels questions sont traités en océanographie?
– cas de la biodiversité en Méditerranée
– comment devenir océanographe ?

Il y aura un contrôle continu (2 notes : oral + écrit)

HLBIG403 : Arts et Sciences

Resp : Agnès Fichard   mail : agnes.fichard-carroll@univ-montp2.fr
L’UE « Arts et Sciences » a pour but d’apporter des connaissances et de soulever des questionnements sur le thème du lien entre arts et sciences. L’UE est composée de cours magistraux  mais aussi de rencontres plus inhabituelles avec des artistes contemporains travaillant sur le campus ou dans les lieux culturels de la ville, ou avec des étudiants et des profs de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Agglomération. Outre l’enrichissement personnel et l’ouverture vers des horizons nouveaux, l’UE a aussi pour objectif d’offrir aux étudiants un matériau original qu’ils pourront mobiliser lors de concours, d’entretiens d’embauche car la culture est aussi un facteur de réussite.

La créativité en Art et en Sciences, La photographie,  développement technique et artistique
La science dans l’art contemporain : art biotechnologique, arts numériques…
L’art et le corps
Méduse(s) entre sciences et mythologie
Rencontre avec Microclimax, artistes en résidence sur le campus
Rencontre-atelier avec l’école des Beaux-Arts
Rencontre-expo en lien avec la programmation artistique (la Panacée,  Musée Fabre, FRAC…)

HLEXG401 : INTRODUCTION AU MANAGEMENT DES ENTREPRISES ET SIMULATION DE GESTION

Responsables : Corinne Janicot
Intervenants : Sylvie Evangelisti
Compétences visées :
L’objectif de ce cours est de sensibiliser les étudiants au monde des entreprises, en abordant des principes fondamentaux comme les équilibres financiers, les enjeux des choix marketing et commerciaux et, d’une façon globale, les orientations stratégiques possibles ainsi que leurs conséquences. Afin d’illustrer ces concepts, un séminaire de simulation d’entreprise est organisé dans un but de synthèse et d’application des principes de gestion au sein d’une entreprise virtuelle en concurrence sur un marché.

Cette UE est un pré-requis à l’admission en Licence Sciences et Technologies de l’IAE, une note minimale de 10 est requise pour sa validation. Les étudiants intéressés pourront alors s’orienter vers les licences et masters de l’IAE. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’IAE : http://www.iae.univ-montp2.fr/

Nature des Activités pédagogiques :
ACTIVITÉS    HEURES
Cours                  13
Travaux Dirigés   12
Total                    25

Modalités du contrôle des connaissances :
NATURE    Contrôle Continu    Épreuve Terminale    Épreuve de rattrapage (CT)
Épreuve écrite    DOSSIER SIMULATION DE GESTION     ÉTUDE DE CAS    ÉTUDE DE CAS
MCC                                        40%                                        60%                    100%

Programme des enseignements :

L’entreprise
a.    L’entreprise et son environnement
b.    Les Fonctions et l’organisation de l’entreprise
L’entreprise centre de décision
c.    L’organisation du pouvoir
d.    Le rôle de l’information
e.    Le pilotage

L’entreprise et la gestion des activités
f.    Introduction au marketing
g.    La démarche mercatique
h.    Les composantes du plan de marchéage
i.    La force de vente
j.    L’organisation de la production et des approvisionnements
La gestion
k.    Introduction à la comptabilité générale
l.    Équilibre financier et besoins de financement
m.    Les moyens et les critères de choix du financement
La gestion des ressources humaine
n.    Introduction à la GRH
o.    Recrutement, formation, rémunération

HLLVG401 : Écriture Créative

Enseignante : Sonia Gouirand
Écrireest une composante indissociable de la vie professionnelle, que ce soit pour la
rédaction d’articles scientifiques ou du journalisme de vulgarisation, les concours
d’enseignement qui requièrent la maîtrise des techniques de synthèse de documents et une
bonne correction syntaxique.
Ce cours se veut un atelier qui permettra d’appréhender les difficultés liées à l’écriture :
les thématiques choisies viseront à développer un esprit critique en s’appuyant sur divers
supports qui peuvent aller de l’article scientifique au texte littéraire en passant par la
photographie et la vidéo.
Chaque temps d’écriture en TD aura pour but de favoriser la créativité de l’étudiant tout
en lui apportant des connaissances en lien avec la controverse scientifique choisie. Quelques
exemples de thématiques :
– internet et conscience
– le transhumanisme
– les nouvelles technologies et le progrès
– la vie extra terrestre
Les consignes d’écriture pourront donner lieu à l’élaboration d’une micro fiction, d’une
synthèse de documents, mais aussi un jeu d’écriture collectif ou l’écriture d’un article. La
restitution des textes permettra une remédiation personnalisée par des exercices de
consolidation des erreurs récurrentes (orthographe, syntaxe grammaticale).
Modalités d’évaluation :
– DS avec au choix sujet d’écriture ou synthèse de documents (70%)
– QCM de grammaire sur les points revus en cours (30%)
Deux DS seront proposés, la meilleure note des deux sera conservée.
Il est également à noter qu’en fonction de l’actualité culturelle montpelliéraine, un des
ateliers pourra se dérouler dans un musée ou une galerie photographique afin de proposer un
thème d’écriture en situation.
Pour tout renseignement :
sonia.gouirand@umontpellier.fr

HLEEG401 : Programmation graphique pour l'automatisation des mesures par LabVIEW

Responsable : Gilles Despaux ( gilles.despaux@univ-montp2.fr)
Ces travaux pratiques sont structurés autour d’un logiciel professionnel de programmation graphique LabVIEW qui permet de piloter un certain nombre d’instruments virtuels ou non, ainsi que de petites applications généralement électroniques mais aussi de chimie, biologie etc. Cette UE n’est pas réservée à des électroniciens : les chimistes, biologistes, informaticiens… sont bienvenus
Plan du cours :
–    Prise en main du logiciel

–    Éléments d’interfaçage et de programmation pour le pilotage d’instruments

–    Notions sur les systèmes de communication : liaisons parallèles, séries, protocoles de communication…(Exemple : USB, télécommande de télévision …)

–    Acquisition et restitution de données : utilisation de la carte son du PC comme système d’acquisition

–    Mini Projet : l’étudiant mettra en application l’enseignement sur un projet qu’il proposera ou choisira. Exemples de projets : pilotage à distance d’un système de mesure ou d’un robot, trucage de voix, traitement de données issus de capteurs (capteurs de force, température, lumière, infra rouge…), réalisation de jeux ou simulations, etc

Les enseignements sont donnés sous forme de TP
Créneaux des enseignements : le mardi à 16h45.

HLBEG401 : Diversité des Plantes à fleurs

Responsable : christine.heinz@univ-montp2.fr
Description:
– Sortie de terrain avec présentation de quelques communautés végétales typiques de la région : garrigue, dune, lagune, ripisylve
– Présentation des espèces caractéristiques de ces milieux
– Fonctionnement des écosystèmes
– Particularités écologiques des espèces typiques
– Apprentissage des méthodes de reconnaissance
– Morphologie florale et végétative
– Utilisation de clés de détermination

Objectifs:
– Savoir déterminer une plante au moyen d’une Flore.
– Savoir reconnaître les principaux végétaux en région méditerranéenne.
– Acquérir des connaissances essentielles sur l’écologie de la végétation méditerranéenne.

HLBIG401 : Le langage

Responsable : Gina Devau ( gina.devau@umontpellier.fr)

Le langage est le principal vecteur de communication. Chez les animaux, il peut-être comportemental ou oral. Chez l’homme, le langage peut être gestuel, parlé ou écrit. C’est un facteur majeur de notre évolution et du développement cérébral. Le langage nous permet de communiquer mais aussi d’apprendre, de penser de créer. A l’ère du numérique le langage est-il en train de changer ? Que se passe-t-il lorsqu’il y a des troubles importants du langage ?
Objectifs de cette UE :
•    Définir les acquisitions physiologiques et cérébrales ainsi que les contraintes environnementales qui ont conduit à l’apparition du langage.
•    Aborder la diversité de ses modes et de ses apprentissages chez les animaux.
•    Comprendre le développement du langage humain.
•    Aborder les aspects neurophysiologiques du langage parlé depuis les processus de l’audition jusqu’à la production du langage parlé impliquant fortement les fonctions de mémorisation.
•    Présenter les codes de la communication humaine et leur implication dans les rapports sociaux.
•    Souligner l’importance de la communication non verbale par les vecteurs de l’émotion, de la gestuelle et du comportement.
•    Aborder les modifications et l’évolution du langage liée à l’utilisation des outils numériques.
•    Appréhender les conséquences des troubles du langage
Les intervenants :
DEVAU Gina
HUGNOT Jean-Philippe
VINCENT Anne
VIGNES Michel

Modalité de contrôle des connaissances
Examen final de 2h

Emploi du temps mis sur l’ENT lors du 1er cours.
Cours le mardi et le jeudi de 16h45 à 20h
Créneaux prévus pour les UE de Culture Générale.

HLBEG402 : Découverte du milieu méditerranéen

Responsable : christophe.petit@univ-montp2.fr
Cet enseignement est destiné à l’étude des principales caractéristiques du milieu méditerranéen dans la région de Montpellier. Les objectifs sont de faire connaître aux étudiants les principales espèces végétales de la région, d’appréhender les caractéristiques écologiques et géologiques de la région méditerranéenne et de les replacer dans le fonctionnement global des écosystèmes.
Programme prévisionnel:
– Aperçu de l’histoire géologique et des milieux écologiques du bassin méditerranéen
– Terrain : une sortie d’une journée dans l’arrière-pays méditerranéen (Sauve, Sud des Cévennes): aperçu géologique et diversité des milieux terrestres.
Une sortie d’une journée sur le littoral (Carnon, Aresquiers) : aperçu des principaux écosystèmes rencontrés sur les milieux littoraux, histoire du cordon littoral.
Attention, les sorties ont lieu le samedi!
– Analyse, synthèse et compléments des observations effectués lors des sorties.