Dispositifs d’aide en Licence

L’entrée à la Faculté des Sciences est un cap parfois difficile à franchir pour les nouveaux bacheliers. Le taux d’échec en première année (L1) reste élevé.
Est-ce une fatalité ?  Non !

Quelques conseils basiques pour réussir votre année universitaire :
=>  Il faut assister aux enseignements : il y a une corrélation très claire entre l’absentéisme et l’échec aux examens.
=>  Il faut travailler, dès le  début du semestre. À une heure de présence en cours doit correspondre une heure de travail personnel.
=>  Il faut si possible travailler en groupe
=>  Il ne faut pas laisser les lacunes et les incompréhensions s’accumuler.
=> Il ne faut pas hésiter à demander des explications aux enseignants (en cours, en TD et en TP).
Si ça ne suffit pas :
Des dispositifs d’aide sont mis en place pour vous permettre de rester à niveau ou de vous réorienter si nécessaire.

Le test de positionnement

il vous permet de situer votre niveau par rapport à celui nécessaire pour réussir en L1. Si vos résultats sont trop faibles, il faut agir vite.

Les Ateliers de la Réussite

trois rendez-vous par semaine pour réviser les notions de Terminale S qui pourraient vous faire défaut. Plus d’informations.

Une pédagogie numérique

pour vous permettre de vous remettre à niveau librement, deux pédagothèques ont été mises à votre disposition sur la plateforme Moodle de l’UM. Ces ressources numériques concernent à la fois les notions de Terminale S et les notions de L1-S1.

Réussir avec l’aide du service d’orientation

Soit parce que vous n’arrivez pas à suivre, soit parce que vous réalisez que vous n’avez pas envie de suivre cette formation, vous pouvez avoir envie de vous réorienter. C’est possible dès le premier semestre grâce à la certification « Consulter le flyer » proposé par le SCUIO-IP [lien vers le SCUIO-IP] (au rez-de-chaussée de la BU Sciences). Ils vous aideront à faire le point sur votre projet et vos compétences et vous présenteront les nombreuses formations accessibles. Savez-vous qu’il existe des BTS ou des DUT qui ouvrent au mois de janvier ? Si c’est votre choix, n’attendez pas la fin de l’année universitaire !

IDEFI-UM3D : Présentation

Dans le cadre des Initiatives D’Excellence en Formations Innovantes (IDEFI), la Faculté des Sciences de Montpellier est partenaire du projet UM3D “Réussir en 3D”, porté par l’Université Paul Valery (UM3). Le troisième partenaire est l’Université de Nîmes.

Ce projet, doté au total de 6,2 M€, est destiné à lutter contre l’échec en licence et en particulier en première année. Il décline ses actions en trois axes :
– Détermination : renforcement du continuum Lycée – Université
– Diversification : répondre à la variété des publics et des filières
– Différence : repenser les rythmes d’apprentissage

En d’autres termes, il s’agit d’adapter la pédagogie et le contenu de la L1 aux niveaux et aux aspirations de tous les étudiants. Les plus ambitieux pourront accéder dès la L1 au Cursus Master en Ingénierie (CMI) tandis que les étudiants en difficulté pourront bénéficier de remise à niveau, de remédiation voire d’une aide à la ré-orientation.

Actions pour l’année 2015-2016 à destination des étudiants de L1 :

Les ateliers de la réussite

Les Ateliers de la réussite sont une aide aux devoirs, fournie aux étudiants pour leur permettre de réviser les notions essentielles du programme de Terminale S (en Maths, Physique-Chimie ) qui auraient été mal ou pas acquises. Des documents pédagogiques, basées sur les programmes du lycée et faisant le lien avec les programmes de L1, sont rédigés par des enseignants de la FdS. Trois rendez-vous hebdomadaires sont proposés dans la salle TD1.03 pour que les étudiants puissent travailler, seuls ou en groupe sur les exercices proposés. Des encadrants, issus de l’association COMIDER et possédant une grande expérience dans ce type de tutorat, seront présents pour aider les étudiants à résoudre les exercices.

Opération : Rebondir

menée depuis maintenant 4 ans, cette opération de suivi personnalisé se poursuit cette année, pilotée par le service d’orientation (SCUIO). Elle permet aux étudiants de L1 de faire le point sur leur projet d’étude par le biais d’entretien individualisé et d’ateliers en petits groupes. Les conseillers du SCUIO fournissent également une aide dans les cas où une réorientation précoce, en cours de semestre, est envisagée, par exemple vers des BTS ou des DUT. Vous pouvez directement contacter ces conseillers d’orientation ou demander un rendez-vous (rez-de-chaussée de la BU).

Bilan pour la rentrée de septembre 2013 : Vous trouverez dans ce fichier (Bilan Rebondir 2014), le bilan de l’opération d’orientation/réorientation des étudiants de L1 menée depuis la rentrée de septembre 2013.