Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

3 juillet 2018 – Hiphis : Waddington et la théorie synthétique de l’évolution, histoire d’une controverse qui n’eut pas lieu

3 juillet à 17 h 30 min - 19 h 30 min

Mardi 3 juillet 2018 de 17h30 à 19h30,
Université de Montpellier (Lieu communiqué prochainement),
Entrée libre

La théorie synthétique de l’évolution s’est construite au cours des années 1940 sur l’idée que la sélection naturelle opère sur un champ de variations génétiques intra-populationnelles. Dans cette perspective « atomiste », les allèles sont dotés d’une relative individualité et ce sont prioritairement eux les agents du changement évolutif.
Au même moment, Conrad Waddington et Ivan Schmalhausen proposèrent indépendamment une autre synthèse évolutive fondée sur l’idée que les organismes sont des totalités. Chez Waddington, la notion de canalisation devait jouer un rôle central dans sa conception de l’ « assimilation génétique ». Les mécanismes proposés par Waddington et Schmalhausen furent – et restent – mal compris, car souvent réduits à des reformulations de « l’effet Baldwin ».
L’objectif de cette présentation est de montrer la radicalité des idées de Waddington et Schmalhausen, qui, lorsqu’on les considère dans leurs formulations originales, ne se laissent pas facilement résorber dans le cadre de la théorie synthétique.

Laurent Loison
Historien de la biologie, C.R. CNRS à l’IHPST, Université Paris-1 Panthéon Sorbonne

 

 

Détails

Date :
3 juillet
Heure :
17 h 30 min - 19 h 30 min