En 2018, le CNRS décerne une nouvelle distinction, le Cristal collectif, qui récompense des équipes d’ingénieurs et de techniciens pour leur projet collectif innovant ou technique remarquable.

Rien ne prédestinait Christophe Nevado (Faculté des Sciences – Laboratoire Géosciences) à devenir lithopréparateur. Il est tombé dedans par hasard et une vocation est née.

La lithopréparation est un métier rare et méconnu exercé en géologie. Il consiste à réaliser des préparations de roches de 30 microns d’épaisseur collées sur lames de verres, en prélevant des échantillons qui retravaillés affichent une surface plane et brillante. Ces préparations servent à connaître la constitution des roches et à en déterminer la genèse avant classification.

Ce métier manuel n’est pas enseigné dans un cursus scolaire. La transmission se fait uniquement par la parole et la gestuelle (mode compagnonnage). Il n’existe que 45 lithopréparateurs en France dont 2 à Montpellier. Ce métier est exercé au sein des universités ou dans des laboratoires de recherche.

A l’initiative des agents, ils se sont donc regroupés au national, au sein d’un réseau métier,  pour pouvoir échanger sur leurs expériences, l’importance et la rareté de leur métier et partager leurs compétences et réflexions autour de ces techniques fines. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le métier se féminise au national. Au sein de Géosciences Montpellier et du DE TEE la parité est observée, Doriane partage avec Christophe cette spécialité artisanale.

Le 12 mars 2019, les 4 membres du bureau de ce réseau ont reçu le Cristal Collectif, la plus haute distinction décernée par le CNRS à des personnels techniques en activité dans des Unités Mixtes. Toutes nos félicitations à ces personnes et souhaitons au réseau des lithopréparateurs de France de pouvoir pérenniser ce savoir-faire afin de pouvoir transmettre ces connaissances  auprès des plus jeunes !

=> Plus d’infos sur les lauréats 2018 : http://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/cristal-collectif-du-cnrs