La césure, c’est quoi ?

« Une période de césure se définit comme une période pendant laquelle un étudiant, inscrit dans une formation initiale d’enseignement supérieur, suspend temporairement ses études dans le but d’acquérir une expérience personnelle ou professionnelle, soit en autonomie, soit encadré dans un organisme d’accueil en France ou à l’étranger […]

Il est énoncé que le bénéfice de la période de césure n’est pas une voie parallèle à la formation diplômante, elle ne peut pas se substituer aux modalités d’acquisition prévues dans le cadre de la formation, telles que le projet de fin d’études, les stages en milieu professionnel ou l’enseignement en langue étrangère. »

Dispositif Césure – Université de Montpellier – CFVU du 18 Novembre 2019 – DFE.

———-

Quand et combien de temps ?

La césure est possible entre les différents niveaux du cursus universitaire entre la L1 et M2.
Elle devra se dérouler pendant au minimum un semestre, et au maximum, une année universitaire.

———-

Dans quels cas puis-je demander une période de césure ?

  • Formation dans un domaine différent de celui de la formation d’inscription ;
  • Engagement de service civique (engagement volontaire de service civique, volontariat, service volontaire européen, service civique des sapeurs‐pompiers) ;
  • Création d’activité en qualité d’étudiant‐entrepreneur ;
  • Expérience personnelle ;
  • expérience en milieu professionnel : l’expérience professionnelle pourra être appréciée au regard d’un contrat de travail (CDD), d’un contrat de bénévolat ou d’une convention de stage.
  • autres …

L’année de césure ne pourra pas commencer avant le 1er septembre (1er jour de l’année universitaire), et ne pourra pas aller au-delà du 31 août (dernier jour de l’année universitaire).